#FGégaux

Une fille capitaine de l’équipe de foot à la récré et un garçon qui illustre son cahier de brouillon avec des fleurs de couleur violet pâle : impensable ?… Si certains clichés sont rapidement contournés, d’autres imposent que l’on s’arrête avec nos élèves sur la notion d’égalité entre les filles et les garçons. Pour cette séquence en partenariat avec le réseau Bâtisseurs de possibles, nous reprenons un thème cher à EMC, partageons ! : le dépassement des stéréotypes au service d’une vie en société.

Afin de faire émerger un véritable débat sur le respect de chacun et l’application des principes de l’égalité entre les femmes et les hommes, nous proposons de questionner les discours des élèves. Partant de leurs représentations, il ne s’agira pas seulement de s’arrêter aux bonnes réponses mais d’engager un débat contradictoire. Les élèves seront ensuite invités à lutter contre un stéréotype.

Vous enseignez en cycle 3 et vos élèves ont déjà eu l’occasion de travailler sur la thématique des stéréotypes ?… Pas d’inquiétude, nous vous proposons un menu supplémentaire sur la parité dans la ville !


Bâtissons et partageons dès la GS !

Les stéréotypes de genre : 2 étapes, 2 séances !

La première séance est orientée vers l’émergence d’une problématique selon la trame habituelle d’une séance EMC, partageons ! : une manipulation de pictogrammes ou d’expressions amènera à un échange en grand groupe.

Le scénario

Les supports

La version C1 (GS) est constituée d’une sélection de mots issus du C2, accompagnés par des pictogrammes. Les étiquettes peuvent être employées au sein d’un atelier de langage.

 

Aux cycle 2 et 3, on proposera un support de classement constitué de deux cercles et de leur intersection, à imprimer en A3.

Vous pouvez fournir des pictogrammes aux élèves de C2 et à certains élèves de C3 (bouton d’aide), pour remédier à des difficultés de lecture ou de lexique.

Les supports sont disponibles en Word et PDF, de manière à pouvoir réduire le nombre d’étiquettes ou à en remplacer certaines si besoin.

 

En C3, des concepts encore plus “délicats” sont proposés…

 

La deuxième séance est largement inspirée de la démarche Bâtisseurs de possibles. Elle laisse une place centrale aux élèves qui seront placés en position de résoudre un problème : d’abord en observant le monde qui les entoure, puis en laissant place à la créativité collective pour imaginer des pistes concrètes. Une fois les hypothèses de résolution confrontées à la réalité, les élèves prendront le temps de revenir sur l’expérience vécue et restitueront leur démarche autour d’eux.

Le scénario

Les supports

L’arbre à stéréotypes, nécessaire à la réalisation de la phase “identifier” et la charte relative au remue-méninges de la phase “imaginer” sont disponibles ci-dessous.

 


Un menu spécial cycle 3 !

La parité dans la ville 

Combien y a-t-il d’écoles “Simone de Beauvoir” pour combien de “Léo Lagrange” ? Combien de rues aux noms de valeureux résistants, chercheurs ou sportifs médaillés pour combien de résistantes, chercheuses ou sportives ?… On sait que les manuels s’efforcent à traiter l’Histoire de façon moins masculine qu’autrefois. Mais qu’en est-il des rues et des bâtiments publics ?… Cette séance demande aux élèves d’appréhender la parité dans leur quartier…

Le scénario

Les supports

Pour les classes ne pouvant pas organiser de sortie, ou si les rues du quartier ne portent pas le nom de personnes importantes, il est possible d’utiliser le plan du quartier ci-dessous et son index. On pourra également relever les noms de rues où habitent les élèves.

 

Un parcours Digithèque

Les élèves seront probablement surpris face à la sous-représentation des femmes dans les noms de rues et bâtiments de la ville. Certains feront peut-être même l’hypothèse qu’il y a peu de femmes importantes… Pour les emmener à la découverte de grandes figures féminines de l’engagement, rendez-vous sur la Digithèque ! Les élèves pourront y retrouver des portraits à lire ou à écouter grâce à la fonctionnalité lecture audio, ainsi que des quiz et textes à trous autocorrectifs, avec des aides possibles, pour mémoriser des informations importantes !

Vous pouvez visualiser et tester le parcours directement depuis la plate-forme élèves, accessible en cliquant sur l’image ci-dessous :

  • Identifiant : emcpartageons
  • Mot de passe : emcpartageons

Vous souhaitez utiliser ce parcours avec vos élèves ? Exceptionnellement, nous pouvons leur ouvrir une session pour qu’ils puissent profiter des fonctionnalités offertes. Il vous suffit de remplir le formulaire dans l’onglet contact en indiquant les pseudonymes de vos élèves (par exemple : prénom_première lettre du nom de famille).

NB. Si vous utilisez le compte emcpartageons, n’oubliez pas de cliquer sur “recommencer”.

>> Retrouvez aussi les dix biographies du parcours Digithèque en format PDF, ainsi que d’autres biographies (plus courtes) téléchargeables ici !

Dans la séance proposée, il est suggéré de proposer aux élèves de rétablir la parité. Une alternative visant à laisser aux élèves le choix de leur engagement, à partir de la démarche Bâtisseurs de possibles, peut aussi être proposée !


Équipe Créa : Katarina KORDULAKOVA de l’équipe @bpossibles, Pauline LUTECE (@Lili_Lutece), Bénédicte ASSOGNA (@Bassogna), Sandrine COUTET (@SandrineCoutet), Christelle RENOUX (@ChristelleRenou), Nabila ERRAMI (@NaErrami), Pierre LIGNEE (@drumoly), Charlotte BRUNO (@teacher_cha), Hélène CARRE (@helenevcarre), Marie DIGNEAU (@MarieDigneau) et Mélanie BACHIMONT (@mel_bachimont)

Équipe Panorama : Nabila ERRAMI (@NaErrami), Pierre LIGNEE (@drumoly), Valérie FAIVRE-RAMPANT (@valettit) et Charlotte BRUNO (@teacher_cha)

Merci à Bénédicte et Marie, dont les retours suite à la phase test ont été précieux !

Share Button

6 réflexions sur “#FGégaux

  1. Pingback: BRNE | Pearltrees
  2. Pingback: EMC | Pearltrees
  3. Pingback: EMC | Pearltrees

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.